Un site de question réponse

Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Comment obtenir un prêt immobilier ?

Obtenir un prêt immobilier ? Facile !

Pour obtenir un prêt immobilier, les deux premières conditions sont des revenus pérennes et un taux d’endettement suffisamment bas. Viennent ensuite un bon historique de votre comportement bancaire, ainsi qu’un apport personnel selon la politique des banques. L’emprunteur ne doit pas oublier que c’est lui qui amène un plus au prêteur, et pas le contraire. Une banque et une société de crédit vivent des prêts immobiliers qu’elles octroient.

La pérennité des revenus pour un prêt immobilier

Travail en CDI, CDD ou intérim

Si vous êtes fonctionnaires, vous devez être titularisés. Si vous êtes en CDI, vous devez avoir passé votre période d’essai. Si vous travaillez en CDD ou en intérim, vous pouvez toujours obtenir un prêt immobilier à condition de prouver une activité discontinue depuis deux ans.

Cela signifie que l’on peut emprunter pour de l’immobilier en CDD ou en intérim, si l’on a effectué différentes missions au sein de différentes sociétés sans discontinuer depuis les deux dernières années.

Travail en tant qu’indépendant

Les travailleurs indépendants ou les gérants d’entreprise doivent démontrer une activité positive depuis deux ans. On leur demandera donc de présenter leurs deux derniers bilans, ainsi qu’un bilan prévisionnel. Bien entendu tous ces résultats doivent faire apparaître des bénéfices.

Travail en tant que profession libérale

Les professions libérales doivent également prouver une expérience de deux ans pour obtenir un prêt immobilier. Cependant, certains secteurs très rémunérateurs pourront passer au travers des mailles du filet. Les avocats notamment, les architectes ainsi que les professions médicales pourront bénéficier d’un emprunt immobilier sans doute dès le début de l’activité.

Le bon taux d’endettement pour obtenir un prêt immobilier

Ne pas dépasser 33 % de taux futur

Le taux d’endettement futur, c’est-à-dire le taux d’endettement une fois le prêt immobilier obtenu, ne doit pas dépasser 33 % des revenus imposables nets. Il peut donc parfois être nécessaire d’emprunter sur une longue durée afin que ces nouvelles mensualités ne portent pas le taux d’endettement des demandeurs trop loin.

Les revenus à prendre en compte

Les revenus à prendre en compte dans le calcul d’un taux d’endettement sont les revenus imposables. Il suffit donc de prendre les deux derniers avis d’imposition, ainsi que tous les bulletins de salaire reçus depuis le dernier avis d’imposition, et d’effectuer une moyenne.

L’importance du comportement bancaire

Une épargne sagement accumulée

Les banques aiment les épargnants. Elles accordent un intérêt tout particulier aux accédant à la propriété ayant gentiment constitué une épargne tous les mois. Si l’on pense emprunter pour acheter sa résidence principale dans quelques années, il est préférable de commencer à se constituer une épargne sur www.emprunter-malin.com . Ce bon comportement bancaire plaira beaucoup aux futurs prêteurs.

Se constituer un apport : pas toujours utile

Précisément, cette épargne intelligemment accumulée pourra servir d’apport pour obtenir un prêt immobilier. Cependant, certaines banques pourront s’engager sur toute la valeur du projet, frais de notaire et frais de garantie inclus. Si tel est le cas, les emprunteurs pourront négocier une baisse du taux nominal, en échange de conserver ce capital accumulé dans les caisses de la banque. Tout dépend de la politique de l’agence bancaire au moment de la demande.