Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Comment peindre le sol avec de la peinture ?

La peinture est idéale pour changer la décoration d’un parquet ancien, d’un vieux carrelage ou d’un sol en béton brut sans se ruiner. Une bonne préparation du sol, une application de la peinture dans les règles de l’art, une excellente finition, et le sol retrouvera une seconde jeunesse !

peinture sol

La préparation

La préparation est la première étape d’une peinture du sol. La surface sera minutieusement nettoyée et chaque trace d’aspérité débarrassée. L’on prendra également soin d’éliminer les défauts par rebouchage et ponçage pour avoir un support à la fois propre et lisse, propice à être recouvert. Si le nettoyage se fait au moyen d’un liquide (solvant ou eau), un séchage intégral de la surface est obligatoire.

Par ailleurs, la personne qui effectuera les travaux devra se prémunir contre toute projection de poussières, de particules de bois ou de peinture. Les protections élémentaires sont les vêtements et les chaussures adéquats, ainsi qu’un équipement composé de masques, de gants et de lunettes. Par la suite, il faudra également protéger les éléments de la pièce. Le mobilier est à déplacer hors des lieux. Les plinthes, contours et autres éléments non déplaçables sont à recouvrir par des papiers journal, rubans adhésifs ou autres rubans de masquage.

Appliquer la peinture

peinture La méthode de peinture est sensiblement la même pour les trois principaux types de sol à peindre, à savoir le carrelage, le béton et le parquet. La peinture de sol sera avant tout mélangée avec soin pour être parfaitement homogène. L’application débutera par le fond de la pièce. Les bords seront avant tout traités, jusqu’à parvenir au milieu de l’espace.

Pour les gestes, les coups de rouleaux seront croisés, afin d’éviter les traces. Il est important de noter qu’une peinture double couches est nécessaire pour le sol. Mais juste avant le passage de la seconde épaisseur, un ponçage pour le parquet et le carrelage est toujours recommandé. Le séchage de la première couche est par conséquent nécessaire. Après l’application de la deuxième teinture, un temps de séchage est recommandé par les professionnels.

Les étapes finales

Pour tout type de sol, carrelage, parquet ou béton, les adhésifs de protection doivent être enlevés avant le séchage intégral de la peinture. En effet, ces éléments de masquage peuvent faire sauter la peinture ! En outre, il est important de savoir qu’il n’est pas recommandé de peintre un parquet huilé. Le bois étant imbibé par cette huile, l’adhérence correcte de la peinture sera difficile, voire impossible.

Par conséquent, cette dernière sautera et s’écaillera très rapidement. En ce qui concerne les finitions, une peinture « spéciale sol » ne nécessite aucune finition particulière. D’autant plus que ce type de produit est recommandé pour ce genre de projet. Appliqué comme il se doit, la peinture « spéciale sol » permettra d’obtenir une excellente résistance de revêtement. Dans le cas d’une application de peinture acrylique, il sera nécessaire d’appliquer un vitrificateur afin de durcir et de protéger le sol.
Source : www.domus-materiaux.fr.