Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Découvrir les SCPI pour se lancer dans son placement

Les fiducies de placement immobilier représentent les actions d’une société immobilière individuelle, tandis que les sociétés civiles de placement immobilier suivent de manière passive les indices pour le marché immobilier élargi. Ces indices comprennent un certain nombre de types de SCPI différents en tant que composants. Leur performance individuelle peut varier considérablement.

Les SCPI qui suivent les indices sont gérés passivement et affichent souvent des ratios de dépenses peu élevés. En suivant un indice, un investisseur peut obtenir une exposition au secteur immobilier plus vaste sans avoir à prendre de risque sur une seule entreprise.

D’un autre côté, les investisseurs immobiliers plus sophistiqués peuvent souhaiter investir dans une seule société de placement immobilier. L’investisseur peut vouloir se concentrer sur une SCPI dotée d’une bonne gestion, d’un plan d’affaires solide ou d’une certaine portion du secteur immobilier.

Les différents types de SCPI

Il existe trois principaux types de SCPI, dont la principale demeure la SCPI de rendement qui investit directement dans des biens immobiliers. Ils génèrent des revenus en fonction du loyer reçu de ces propriétés. En règle générale, les SCPI participantes détiennent certains types de biens. Elles peuvent se concentrer sur les espaces de bureaux commerciaux, les propriétés pour les soins de santé et les espaces de stockage, entre autres. Les SCPI de rendement représentent près de 90% de toutes les SCPI qui existent en France.

Les SCPI de plus-value qui investissent dans des hypothèques immobilières. Ces SCPI peuvent acheter des titres adossés à des créances hypothécaires ou même offrir des prêts hypothécaires directement aux propriétaires. Elles tirent profit des intérêts perçus sur les hypothèques ou de l’appréciation des prix de la valeur des titres hypothécaires.

Les SCPI fiscales est le troisième type de SCPI et elles offrent l’avantage de profiter d’une réduction fiscale des plus satisfaisantes, notamment pour les personnes qui souhaitent bénéficier d’un allègement fiscal.

Quels sont les avantages fiscaux offerts par les SCPI ?

Les SCPI n’ont pas à payer d’impôt sur le revenu s’ils respectent certaines réglementations fiscales. Elles doivent distribuer au moins 90% de leur revenu imposable annuellement aux actionnaires sous forme de dividendes et de distributions. Au moins 75% des actifs des SCPI doivent être investis dans des biens immobiliers ou des liquidités, et au moins 75% des revenus doivent provenir de loyers, d’hypothèques ou d’autres placements immobiliers. Pour les biens immobiliers neufs, les investisseurs ont droit à la SCPI Pinel, à condition que le projet remplisse les conditions d’éligibilité à cette loi de défiscalisation.