Un site de question réponse

Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Facebook : Internet deviendra t’il accessible au monde entier ?

Au travers le projet Internet.org rebaptisé sous le nom de Free Basics by Facebooklancé par Mark Zuckerberg, Internet deviendra accessible au reste du monde.

Accès à la connectivité amélioré pour la population des PVD

Il se trouve que la majorité de la population des pays en voie de développement se sert d’Internet seulement pour se connecter sur Facebook. Pour outrepasser les freins empêchant ses populations d’accéder aux autres services de base mobiles, le partenariat global est lancé en force par Facebook. Internet deviendra bientôt accessible pour les personnes qui ne peuvent pas se l’offrir.

Dans un communiqué, le fondateur Mark Zuckerberg affirme que « Tout ce que Facebook a fait jusqu’à présent est de donner aux gens à travers le monde l’opportunité de faire connaissance ».

Services de base gratuits et internet à haut débit

gestion des réseaux sociaux pour entreprisesLe patron de Facebook projette de créer des téléphones au prix le plus bas possible, d’offrir une connexion internet à haut débit, notamment pour la population dans les pays en voie de développement. Bientôt, le reste du monde va pouvoir se connecter à internet.

Le dessein vise surtout à rendre Internet accessible aux plus pauvres à travers des services de base gratuits. 19 pays pourront profiter de 50 services gratuits, parmi lesquels : Google Search, AccuWeather, Facts for Life de l’Unicef et Women’sRights App. Au moyen de ce projet, Facebook pourra mettre en avant-plan dans les pays en voie de développement son savoir-faire, tout en persistant à faire ses affaires dans l’utilisation mobile.

Un partenariat global pour accélérer l’accès à Internet

La bonne nouvelle c’est que l’entreprise de renom américaine vient de s’associer avec l’Européen Eutelsat pour offrir des solutions d’Internet fiables et à haut débit pour la population africaine. Et ce au prix le moins élevé possible. Grâce à des solutions axées sur les barrières économiques, physiques et sociales, l’opérateur européen et Facebook vont pouvoir faire diligence sur l’accès à la connectivité.

Des organismes technologiques internationaux tels que Nokia, Samsung, Qualcomm, MediaTek ou encore Opéra parrainent le projet Free Basics by Facebook. Les réseaux sociaux tels LinkedIn et Twitter vont également coopérer.

Cependant, des associations en Inde et au Brésil accusent ce projet de mettre en périclite l’avenir de l’économie dans l’environnement numérique, des droits des utilisateurs à l’exemple de leur vie privée, ou encore de la société de l’information. Mais nombreux s’attend à ce que le développement web ou de l’internetva prendre bientôt un tournant drastique à l’initiative de Facebook. Les changements ont déjà été amorcés par les 1 000 000 000 milliards d’utilisateurs de Facebook connectés mais aussi par la montée en flèche des agences qui proposent des services liés à la gestion des réseaux sociaux pour entreprises.