Un site de question réponse

Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Comment réaliser l’isolation combles perdus?

Isolation combles perdusLes combles perdus correspondent à l’espace se trouvant en dessous du toit mais qu’il est difficile voire impossible d’aménager. Cela peut résulter de la faible pente de la toiture ou de la taille imposante de la charpente. Il est cependant nécessaire de procéder à l’isolation des combles perdus, car c’est l’endroit par lequel entre le froid de l’hiver ou la chaleur de l’été. En effet, 30% de la déperdition énergétique se fait par la toiture.

Les techniques pour isoler les combles perdus ?

Selon que vos combles perdus sont accessibles ou non, l’isolation peut se faire de deux manières. La technique du soufflage et la technique par déroulage de l’isolant.

Isolation des combles perdus par soufflage

L’isolation par soufflage est un processus consistant à souffler et déposer en tas homogène la matière isolante qui peut être de nature minérale comme la laine de verre ou en fibres naturelles comme la laine de chanvre. Compacte, l’isolant en flocons constitue une barrière entre le toit et le reste de la maison. Ainsi, le froid ou la chaleur ne s’immiscent pas chez vous.

Quand les comble perdus ne sont pas accessibles de l’intérieur, on se sert d’un appareil spécifique pour y souffler l’isolant en vrac en passant par une ouverture dans la toiture. L’isolant va ainsi dans les moindres recoins des combles, et ce, en un minimum de temps. Cette mise en place rapide ne nécessitant pas d’encollage constitue l’un des avantages de cette technique, au même titre que son adaptabilité à toutes sortes de toiture.

Bien que rapidement mise en œuvre, l’isolation par soufflage offre cependant une excellente isolation thermique, mettant les occupants de la maison à l’abri des variations de température. On peut isoler les combles perdus de cette manière aussi bien dans les constructions neuves que pendant les rénovations.

Comme le matériau isolant en vrac peut toutefois devenir irritant pour la peau ou l’organe respiratoire, il est conseillé de porter un masque durant l’opération (si vous réalisez les travaux vous-même). Il faudra renouveler l’isolation par soufflage au bout de quelques décennies car le matériau a tendance à se tasser au fil des années.

L’isolation de combles perdus par déroulage

Au cas où on pourrait accéder à ses combles perdus, la technique du déroulage est une autre alternative. Elle consiste à poser de l’isolant souple à dérouler, constitué de laines minérales de verre, de roche ou d’autres matériaux plus performants mais un tantinet coûteux. Posés sous forme de bandes en mono ou bi couches, superposées ou croisées, ces isolants permettent aussi de supprimer les ponts thermiques.

Prix isolation combles perdus

Le prix de l’isolation des combles perdus peut varier d’un professionnel à un autre et dépend du prix de l’isolant et de la surface à travailler. Cependant, à titre indicatif, la laine de verre est l’isolant le moins coûteux, entre 6 et 10 euros/m2 pendant que le prix de la laine de roche varie entre 7 à 10 euros/m2, celui de la laine de chanvre entre 25 à 36 euros/m2 et l’ouate de cellulose, entre 28 et 42 euros/m2. A vous donc de choisir selon vos moyens financiers.