Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Le bris de glace et sa franchise, quelle approche ?

Le pare-brise est un dispositif crucial pour la sécurité de véhicule. Il met en sureté le maintien du toit tout en l’empêchant de s’abimer. En plus de ça, déterminer le support des airbags tout en leur permettant de se déployer dans une certaine position. Par ailleurs, le pare-brise empêche l’éjection des passagers en cas de collision dangereuse. La plupart de fois, ce dispositif fait l’objet de dégâts ou de craquelages qui requièrent bien évidemment une réparation ou un remplacement. Ainsi, les couts de ces prestations peuvent être évoqués par votre assureur, si vous avez mentionné une garantie bris de glace. Alors, la question qui se pose est la suivante : « quelles sont les procédures de cette garantie ? »

Les spécificités de bris de glace :

La garantie bris de glace évoque à la charge de l’assureur le montant de la réparation ou de remplacement de plusieurs parties vitrées du véhicule. En effet, elle vous permet également de faire toute une couverture de toutes les surfaces vitrées d’une moto ou d’une voiture. En outre, elle comporte le pare-brise, les vitres latérales, la lunette arrière, la glace des rétroviseurs et les optiques avant. De toute façon, les parties vitrées qui ne sont pas prescrites dans le contrat d’assurance ne sont pas couvertes par cette garantie.

Remplacement ou réparation :

Parmi les équipements vitrés d’une voiture, le pare-brise est la seule partie qui peut subir une réparation si plusieurs conditions sont présentes. Tout d’abord, il faut que la fissure se situe à plus de 5 centimètres des bords. N’oubliez pas que le diamètre de l’impact ne doit pas dépasser les 3 centimètres. Notez bien que la plupart des situations, c’est seulement la feuille de verre extérieure qui est endommagée. A cet effet, seule la réparation est essentielle. Cette tache se réalise par l’application d’une résine sous pression. En ce qui concerne un assureur, entamer la réparation d’un pare-brise serait la bonne solution. Cette tâche consiste en une prestation de 40 minutes avec une somme de 100 euros. S’il est nécessaire d’effectuer un remplacement pare-brise sans franchise, l’assureur doit payer dans les 500 euros.

Afin que votre compagnie d’assurance prenne en charge le pare-brise en cas de sinistre, il est important de choisir un contrat tout risques tout en demandant la garantie bris de glace. Quoi de plus explicite et évident que le sinistre soit être mentionné de bris de glace.  D’ailleurs, si votre pare-brise a été endommagé par un malfaiteur en vue d’accéder à l’intérieur du véhicule, le sinistre sera concrétisé colle vol. Dans une situation pareille, la franchise va être beaucoup plus onéreuse !

De surcroit, pour être dédommagé, le sinistre ne doit pas être inclusif, deux solutions sont disposées devant l’assuré.

La première consiste là choisir un réparateur de pare-brise de son choix, du coup, il est impératif d’envoyer la facture à votre assureur afin d’être remboursé.

La deuxième solution consiste effectivement de recourir à l’un des collaborateurs proposés par votre assureur. Dans un cas pareil, vous payez seulement la somme d’un pare-brise va couter 500 euros et la franchise s’augmente à 350 euros, l’assureur ne paye que 150 euros.

Au final, la facture de la franchise bris de glace doit être précisée dans le contrat d’assurance. Cette somme varie d’un assureur à un autre. C’est à vous de décider. N’oubliez pas que le pare-brise doit être entretenu et nettoyé convenablement afin d’éviter les couts et les fissures récurrentes.

En cas d’endommagement, il est impératif d’entamer le nécessaire le plus vite possible pour ne pas engendrer des conséquences funestes et nocives !