Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Le Grand Paris Express : le projet révolutionnaire

Une intercommunalité de grande ampleur est née le 1er janvier 2016, réunissant Paris, les 123 communes des départements de la Petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne) et les 7 communes de la Grande couronne (Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge, Morangis, Paray-Vieille-Poste, Savigny-sur-Orge et Viry-Châtillon dans l’Essonne et Argenteuil dans le Val-d’Oise). De ce fait, on estime que cette agglomération réunit près de 7 millions d’habitants. Ce qui en fait une importante métropole de stature mondiale.

Donc, afin d’atteindre les objectifs majeurs de cette union, tels que la croissance économique et l’amélioration du cadre de vie des habitants, il était indispensable de moderniser la logistique et optimiser le réseau du transport entre les communes de la métropole. C’est un levier crucial pour réussir les autres projets du développement de la région. A cet effet le projet, le projet Grand Paris Express a été mis en place.

Ce qu’il faut savoir sur le projet du Grand Paris Express

La métropole compte 131 communes. Il s’agit d’un regroupement géant de 12 territoires, ce qui explique l’émergence de certains problèmes embarrassants, comme la saturation de certaines lignes, telles que la 13, RER A et B. Donc, pour répondre aux besoins d’une population nombreuse, en matière de transport, l’Etat a mis en place le projet du Grand Paris Express en 2015. Ce nouveau métro s’étend sur 200 km de lignes automatiques. A l’horizon de 2030, quatre nouvelles lignes : 15, 16, 17 et 18 seront disponibles, 68 gares seront créées et les lignes 11 et 14 seront prolongées. L’ouverture des premières lignes aura lieu en 2024.

Ce projet d’envergure, dépasse le fait d’être une amélioration du réseau de transport existant et il annonce la naissance d’une nouvelle métropole plus dynamique, bien desservie et développée économiquement. Il ouvrira les horizons pour :

  • La création de nouveaux emplois, environ 115 000 sont prévus, à l’arrivée du Grand Paris.
  • La réalisation de nouveaux quartiers, permettant le développement des commerces et la création de nouveaux logements. Ceci permettra de résoudre la crise du logement notamment à Paris, où le prix d’achat d’un domicile est devenu très cher.
  • Meilleure accessibilité, car avec la mise en place de ce nouveau métro essentiellement souterrain, il serait plus facile de se déplacer d’une banlieue à une autre en Île-de-France, sans passer par Paris. Les distances entre les communes seront réduites, favorisant ainsi la proximité entre ces villes.

Grand Paris Express : un chantier urbain de grande valeur

Ce projet innovant prépare un modèle intercommunal plus solidaire, plus uni et durable. Il contribuera ainsi à réduire les inégalités entre ses territoires.

A titre d’illustration, le prolongement de la ligne 14 de l’aéroport d’Orly à Saint-Denis Pleyel, aura un impact bénéfique sur les villes concernées notamment Kremlin-Bicêtre. Le maire de cette commune, Jean-Marc Nicolle affirme que ce projet constitue un facteur important pour attirer et fructifier les investissements vers la ville.

De ce fait, participera au développement de Kremlin-Bicêtre et les autres communes de la métropole, sur tous les plans, notamment : culturels, sociaux et économiques. Le grand Paris représente une zone touristique de taille, qui reçoit près de 47 millions de visiteurs par an. Avec ce projet, le trafic assuré sera plus fluide et les trajets seront plus rapides, ce qui augmentera l’attractivité de la région et l’intérêt des touristes pour la visiter.