Un site de question réponse

Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Le rachat de prêts immobilier

Vous avez mis en place un crédit immobilier pour l’achat de votre résidence secondaire il y a près de 10 ans. Aujourd’hui, la crise n’aidant pas, vous avez des difficultés à le louer. En plus de payer ce crédit immobilier, vous avez souscrit à un crédit pour l’achat de votre véhicule et plusieurs crédits à la consommation. Sachez que vous pouvez mettre en place un rachat de crédit hypothécaire.

Le rachat de crédit pour propriétaire

En effet, dès lors que vous êtes propriétaire et qu’il vous est nécessaire de regrouper votre crédit immobilier et vos crédits personnels, c’est le type de rachat de crédit qui vous sera proposé. Le rachat de crédit immobilier offre bien souvent des possibilités beaucoup plus importantes de refinancement, parce qu’il est garanti par une hypothèque sur votre bien immobilier. C’est en quelque sorte un rachat de crédit cautionné par votre logement.

Si vous n’êtes pas propriétaire, vous devez alors mettre en place un rachat de crédit à la consommation pour les prêts personnels, les cartes de crédit, les crédits révolving.

Propriétaire ou locataire, le rachat de crédit vous apportera une solution sur-mesure, fonction de votre profil, de vos revenus et de vos attentes.

Prenez également le cas d’un crédit immobilier avec un taux variable. Ce taux est fonction des fluctuations du marché boursier. Intéressant il y a quelques années, aujourd’hui ce ne serait pas judicieux de choisir ce type de taux pour un crédit immobilier. Depuis la crise des surprimes aux Etats-Unis, votre taux n’a cessé d’augmenter. Maintenant il vous est de plus en plus difficile d’établir votre budget mensuel de façon équilibrée.

Là aussi, le rachat de crédit sera certainement la solution à envisager. En effet, bien souvent le taux de rachat de crédit est fixe, donc pas de mauvaises surprises. Vous recevrez, dès la mise en place de votre dossier, un tableau d’amortissement indiquant le montant de votre financement, le taux d’intérêt, le montant de votre mensualité, le montant de remboursement du capital et des intérêts. Vous ne serez pas obligé de suivre les cours de la bourse car vous connaîtrez dès le départ toutes les modalités de remboursement.