Un site de question réponse

Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Que savez-vous du cuivre ?

Le cuivre est prétendu être toxique surtout à cause du vert-de-gris. Le cuivre n’existe plus dans la nature à l’état natif comme dans l’Antiquité. Il se présente dans des minerais sous forme de sels, le minerai sulfuré et le minerai carbonaté. Présenté sous forme d’articles, le site www.prixcuivre.com permet de trouver toute une documentation consacrée aux aspects du cuivre. Ces dossiers traitent aussi de l’utilisation du cuivre dans l’industrie et l’artisanat aussi bien au cours des différents siècles qu’actuellement où il est encore utilisé, son prix sur le marché actuel.

 

Sur le marché physique du cuivre

 
Le cuivre est un élément chimique se présentant sous la forme de métal doré foncé de forte densité. On le trouve dans de nombreux pays d’Afrique (République Démocratique du Congo, Zambie, Namibie), en Amérique du Sud (Chili, Pérou), en Océanie (Nouvelle-Guinée, Philippines) et en Europe (Pologne). Le cuivre est facile à travailler, c’est un métal qui fut très utilisé dans l’Antiquité et il est présent dans de nombreux secteurs industriels aujourd’hui. Le cuivre est très utilisé dans l’industrie électrique (câbles) et thermique (tuyaux). Il sert aussi à la fabrication d’ustensiles de cuisine (chaudrons, casseroles). Le cuivre réagit également au contact de l’oxygène et de l’humidité. L’eau est souvent plus acide que l’on ne le pense. Le cuivre est bien approprié pour la cuisson sur plaque à gaz ou sur foyer ouvert, car les différences de température sont rapidement transmises aux aliments en cuisson. L’Automobile représente un pourcentage considérable de la demande mondiale de cuivre. Le cuivre est très utilisé dans la fabrication des câbles constituant les réseaux de distribution électrique et électronique. Le cuivre est en effet un très bon conducteur d’électricité. De nombreux projets d’expansion minière lancée pendant des années ont permis de réaliser d’énormes profits pour les groupes miniers. Le recyclage du cuivre n’entraine aucune perte de qualité.