Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Quel isolant choisir pour aménager les combles ?

Vous souhaitez aménager les combles pour gagner une pièce supplémentaire dans la maison ? Sachez que ce processus nécessite obligatoirement l’isolation pour que la pièce gagnée soit confortable et habitable. Mais aucun chantier ne peut être exécuté sans autorisation provenant de la mairie. Vous pouvez obtenir la déclaration de travaux pour aménagement des combles pour les petits chantiers ou le permis de construire pour les travaux de grande ampleur. Une fois que vous obtenez l’autorisation, il est possible d’entamer les travaux. Le plus difficile c’est de bien choisir le matériau d’isolant. En effet, c’est lui qui va assurer le confort de la pièce sous toiture. Avec un bon isolant, vous n’aurez pas très froid en hiver ni très chaud en été. De plus, vous économisez de l’énergie sans le chauffage. Découvrez alors les différents types d’isolant.

Quel isolant choisir pour mes combles ?

Pour vos combles, vous avez le choix entre plusieurs types d’isolants. Les plus courants et les préférés des Français restent les suivants :

– le coffrage isolant, le bloc monomur en argile expansée, le béton cellulaire, la brique monomur, le bloc monomur pierre ponce, les aérogels, les panneaux isolants sous vide (PIV) et la peinture isolante.

– l’isolant minéral qui comprend la laine de verre, la laine de roche, le verre cellulaire, la perlite, la  vermiculite et argile expansée.

– l’isolant synthétique qui compte le polystyrène expansé, le polystyrène extrudé, le polyuréthane et la mousse phénolique.

– l’isolant naturel qui comprend le liège, les fibres de bois, le chanvre, les fibres de lin, la laine de mouton, les plumes de canard, les fibres de coco, les panneaux de roseaux, l’ouate de cellulose, la laine de coton, la paille, le torchis ou encore la toiture végétale.

– l’isolant mince.

 

Les critères pour choisir le matériau d’isolant idéal

Vous souhaitez obtenir le matériau d’isolant idéal pour vos combles ? Vous devez alors mettre en avant quelques critères essentiels. Il y a tout d’abord, les performances phoniques de l’isolant. Tous les isolants thermiques n’isolent pas du bruit. La longévité de l’isolant est également un critère important. Certains isolants sont résistants à l’humidité, d’autres au tassement, et d’autres encore aux rongeurs. Pour la santé, certains matériaux contiennent des fibres irritantes pour les poumons et la peau. D’autres produisent des gaz toxiques en cas d’incendie. Certains isolants sont totalement neutres de tous les points de vue. L’inflammabilité est un critère très important pour la sécurité de toute la maison. Pour des raisons évidentes, les isolants inflammables doivent être protégés du feu. Bien évidemment, vous devez vous rendre compte des performances thermiques de l’isolant  à partir du coefficient de conductivité thermique. Vous pouvez calculer l’épaisseur nécessaire à utiliser pour atteindre le niveau d’isolation souhaité. Tenez compte également du prix et du déphasage thermique. Ensuite, il y a la régulation hygrométrique. En effet, certains isolants ont la capacité d’absorber de grandes quantités de vapeur d’eau et de les restituer quand l’air ambiant est plus sec, sans perdre leurs caractéristiques isolantes.