Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Quel traitement pour la varicelle ?

La varicelle est une maladie généralement bénigne qui touche surtout les enfants. Sauf pour les cas graves, on aura recours à un traitement symptomatique.

S’attaquer aux symptômes

La varicelle qui envahit le corps des petits enfants avec ses boutons disgracieux est toujours très impressionnante pour les parents. Il ne faut toutefois pas paniquer, car dans la très grande majorité des cas, cette maladie ne met pas en danger la vie de votre enfant. Pour autant, il ne faut pas la sous-estimer, car si on ne fait pas attention, les symptômes risquent de s’aggraver alors que justement le traitement consiste à les éliminer.

Pour combattre un ennemi, il faut d’abord le connaitre. De quels symptômes parle-t-on donc ? Ils sont au nombre de 2 : la fièvre et les démangeaisons.

La fièvre

La fièvre est le premier des symptômes que nous devrons éradiquer. En général la varicelle ne provoque pas de fortes poussées de fièvre. Celle-ci en principe ne devrait pas dépasser les 38,3°C, mais c’est le seuil maximal. Au-delà, il risque d’y avoir des complications. C’est pourquoi il faudra la surveiller et autant que faire se peut prendre les mesures nécessaires pour que la température de son milieu ambiant ne dépasse pas les 20°C.

Même s’il fait assez frais, il ne faut pas hésiter à ne le couvrir que d’un simple drap, car la chaleur ne réussit pas trop à ses boutons. Il faut également lui donner à boire beaucoup de liquide de préférence froid pour éviter qu’il ne se déshydrate. Pour qu’il soit bien à l’aise, vous pouvez lui faire prendre des bains tièdes, trois à quatre fois par jour, mais vous devez faire attention à ce que ceux-ci ne s’éternisent pas.

Pour que les bains soient encore plus efficaces contre les démangeaisons, vous pouvez y ajouter une demi-tasse de bicarbonate de soude. Après le bain, il faut le sécher très délicatement en évitant de le frictionner.

Sur le plan de la médication, contentez-vous de lui donner du paracétamol si la fièvre persiste. Il faut savoir en effet que l’aspirine est absolument contre indiquée, car elle risque de provoquer le syndrome de Reye, une pathologie qui peut être mortelle. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens ne sont pas non plus conseillés, parce qu’ils représentent des facteurs de risques de complications de la varicelle.

Les démangeaisons

Les démangeaisons causées par la varicelle sont intolérables. Il est donc tout à fait normal que votre enfant ait envie de se gratter à tout bout de champ. Au lieu de le laisser faire, vous devez à tout prix l’aider à s’en passer. En effet, ces séances de grattage risquent de laisser des cicatrices que le temps n’arrivera pas à effacer. Il ne faut surtout pas le talquer, car les diverses poudres ou onguents ne peuvent qu’accroitre les risques d’infection.

Par ailleurs, vous aurez intérêt à lui couper les ongles à ras et si possible, vous le persuaderez de porter des gants en permanence. Pour les séances de bain tièdes, l’usage d’un savon dermatologique est suffisant. Pas la peine d’utiliser des antiseptiques. Vous devrez vous astreindre vous-même à vous laver minutieusement les mains chaque fois que vous vous occupez de lui, afin de ne pas contaminer d’autres personnes. Si une surinfection survient, il faut appeler le médecin qui lui prescrira probablement un traitement antibiotique.