Un site de question réponse

Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Quelle assurance pour ma trottinette électrique ?

Aujourd’hui, aussi bien le jeunes que les adultes sont attirés par la trottinette électrique qui se présente comme un moyen de déplacement fun et écologique. Il fait partie des nouveaux moyens de mobilité électrique qui permettent à tous de se déplacer, ce qui fait une alternative intéressante aux transports en commun et au covoiturage. Au-delà de nombreux avantages qu’il procure, l’utilisation d’une trottinette électrique nécessite de prendre un certain nombre de protections. Il s’agit notamment du port d’équipements de protection et de la souscription d’une assurance.

Obligation de souscrire une assurance

Ceux qui conduisent un des nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI) doivent porter une protection adaptée afin de réduire les risques de blessure en cas de chute ou d’accident. Il s’agit notamment du casque, des jambières, des coudières, des protège-poignets, des genouillères, etc. En plus, ils doivent respecter le Code de la route et adopter une conduite prudente. Ils doivent surtout faire attention avec les piétons qui sont la plupart du temps pas assez habitués à rencontrer ce genre de véhicule. En effet, il est important de noter que les NVEI sont électriques, ce qui signifie qu’ils n’émettent aucun bruit. Il faut donc faire preuve d’une grande prudence afin d’éviter les accidents.

Mais par-dessus tout, il faut souligner que la souscription d’une assurance est obligatoire pour tout utilisateur de trottinette électrique si vous roulez à plus de 6 km/h. Si votre trottinette dépasse les 25km/h, elle devra également être déclarée auprès du ministère de l’intérieur pour obtenir un numéro d’identification unique. L’assurance pour une trottinette électrique est assez similaire à celle d’une moto.

Défaut d’assurance sanctionnée par de lourdes amendes

Outre l’assurance obligatoire pour rouler avec votre engin, vous pouvez également prendre une couverture plus étendue  comme des garanties contre l’incendie ou le vol de trottinette électrique. Mais auparavant, vous devez contrôler que ce dernier est bien conforme aux normes européennes et qu’il est homologué. Généralement, vous allez  recevoir un certificat de conformité de la part du vendeur au moment de l’achat de votre patinette. Ce document vous permet d’ailleurs de circuler sur la voie publique. Quand on voit le prix d’un trottinette électrique, ce type d’assurance peut-être bien utile. Certains modèles peuvent atteindre des sommes proches de celles des scooters.

Il est important de souligner que l’article L. 324-2 du Code de la route stipule qu’un défaut d’assurance est sanctionnée par une amende de 3 750 €. Et en cas de récidive, cette amende va monter jusqu’à 7 500 €. En outre, cette peine peut être assortie de la confiscation du véhicule, de la suspension du permis, ou encore de l’annulation de ce dernier avec interdiction de le repasser pendant une période définie. Cependant, la loi de la modernisation de la justice a instauré une amende forfaitaire de 500 € pour une première infraction. Et ce, dans le but de désengorger les tribunaux. Dans le cas où vous avez causé un accident et que vous n’êtes pas couvert, c’est le Fonds de garantie des assurances obligatoires (FGAO) qui va indemniser les victimes dans un premier temps. Ensuite, il va se retourner pour réclamer les sommes versées, en plus d’une majoration de 10 %.