Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Prêt entre particuliers, quels sont les conseils?

Le prêt entre particuliers est aujourd’hui très utilisé par les personnes qui souhaitent financer un projet. Les démarches sont assez simples, par rapport à ce que requièrent les établissements de crédit traditionnel comme les banques. De plus, ce type d’offre de crédit est de plus en plus répandu sur internet. Emprunter de l’argent facilement est le premier argument avancé par les sites internet qui œuvre dans le domaine du crédit entre particuliers. Même si les offres sont aussi alléchantes les unes que les autres, il faut toujours rester vigilant si l’on compte faire un prêt entre particuliers via une plateforme sur internet.

Reconnaitre un site de prêt sans risque

Le système du prêt entre particuliers a été créé pour permettre à une personne même sans revenu fixé d’emprunter de l’argent sans avoir recours à un organisme de crédit. Si cette transaction s’est faite au début entre la famille et les amis proches, il existe actuellement des sociétés « Pures Players » qui font office d’intermédiaire entre le préteur particulier et l’emprunteur. Internet devait améliorer le pret facile entre particulier, malheureusement des personnes malhonnêtes profitent de la crédulité de certaines personnes. Pour reconnaitre une arnaque de prêt entre particuliers, il suffira à l’emprunteur de vérifier les pièces que le site souhaite qu’il fournisse. Normalement, ces sociétés demanderont toujours un justificatif de domicile, une pièce d’identité et dans certains cas, un contrat de travail. Si les informations requises par le site sont peu probantes, il s’agit surement d’une arnaque. En effet, personne ne prêterait de l’argent sans un minimum de garantie. 

Le prêt entre particuliers respecte le cadre légal

Pour reconnaitre une arnaque de prêt personnel, il faut également vérifier si le préteur ou la société intermédiaire respecte bien les prescriptions de la loi. Il faudra alors que l’emprunteur vérifie si le taux d’intérêt accompagnant l’offre de crédit n’est pas supérieur aux taux d’usure fixés par les règlements. Il ne faut également pas oublier qu’un prêt particulier qui dépasse la somme de 760 euros doit faire l’objet d’un contrat écrit. Si le préteur propose d’outrepasser cette règle pour faciliter la transaction, c’est une arnaque et un acte un illégal. Les deux parties doivent chacun faire une déclaration auprès du fisc lorsque le prêt excède la somme de 760 euros. De plus chacun devra être en possession d’un exemplaire du contrat de prêt qui fera preuve en cas de litige.

Autres points de sécurité

La sécurité du préteur particulier et de l’emprunteur peut être renforcée, si les deux acceptent de passer devant le notaire pour certifier le prêt. Celui qui refuserait ce type d’arrangement pourrait être un arnaqueur.   Lorsqu’on effectue un prêt entre particuliers via internet, il faut également éviter de débourser le moindre centime, tant que le prêt n’a pas été obtenu. C’est une des techniques les plus utilisées par les arnaqueurs d’internet. Ces personnes malhonnêtes se font passer pour des préteurs particuliers et demanderont à l’emprunteur de leur envoyer de l’argent à titre de frais de dossier ou autre. Songer aussi, à vérifier qu’une société ou une personne qui œuvre dans le domaine du prêt entre particuliers a une adresse physique.