Un site de question réponse

Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Comment reconnaître les symptômes de l’herpès génital ?

L’herpès génital est une infection sexuellement transmissible, l’une des plus répandues dans le monde. Il s’agit d’une maladie chronique qui se caractérise par des poussées d’herpès et l’apparition de vésicules douloureuses sur les parties génitales.

Les symptômes

Les symptômes de l’herpès génitales sont très douloureux et le virus peut se localiser au niveau du sexe mais également des fesses et des cuisses.

L’infection peut parfois s’accompagner de douleurs au ventre, de maux de tête et de fièvre.

Les symptômes sont quasi-similaires chez la femme et l’homme. Toutefois, la douleur est moins intense et la guérison plus rapide chez l’homme.

Picotement, brûlures, démangeaisons… au niveau des parties génitales sont les premiers symptômes de l’herpès génital. La personne atteinte par le virus peut également ressentir une douleur en urinant. Des vésicules apparaissent et laissent place à des cloques puis à des plaies. La cicatrisation ne s’effectue que lorsque les croûtes qui se sont formées tombent.

Agir dès les premiers signes

Pour savoir si vous êtes porteur du virus de l’herpès génital, il est fortement recommandé de consulter votre médecin, qui pourra établir un diagnostic fiable. En effet les symptômes de ce virus peuvent être confondus avec d’autres maladies qui touchent les organes sexuels comme une infection urinaire ou une mycose.

Pour détecter le virus, le spécialiste peut soit effectuer une prise de sang ou un prélèvement sur les lésions.

Eviter la sur contamination

Les personnes atteintes par le virus doivent respecter quelques conseils pour éviter la contamination :

  • Comme expliqué précédemment, consulter un spécialiste : médecin, pharmacien ou gynécologue ;
  • Ne pas aggraver les lésions en les frottant ou grattant ;
  • Après contact avec les lésions, se laver les mains ;
  • Pendant les poussées, évitez le contact aves les nourrissons, les personnes âgées et autres personnes avec une défense immunitaires affaiblies ;
  • A chaque rapport sexuel, utilisez un préservatif.

 

Pour d’autres conseils pratiques consultez http://www.e-sante.fr