Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Tourisme et nouvelle technologie : comment se former ?

L’arrivée d’Internet n’a pas laissé le domaine du tourisme indifférent. En effet, les méthodes de travail ne sont plus les mêmes et de nouveaux postes ont vu le jour. La transition n’est cependant pas simple, car il faut contester le plan digital et marketing des entreprises. Les employeurs sont activement à la recherche de webmasters, de conseillers, ainsi que d’autres managers informatiques. Découvrons ensemble ces nouveaux emplois nécessaires pour l’avancée numérique du secteur touristique.
Selon la mission des offices du tourisme et pays d’Aquitaine (MOPA), le tourisme est le domaine le plus actif sur le web. On assiste en effet à une multiplication des sites de réservation en ligne et de plus en plus de Français achètent des produits liés au tourisme, réservent leurs vacances ou préparent leur séjour en ligne. La présence sur le net demande cependant du travail, d’où la naissance de nombreux postes à pourvoir. De nos jours, les acteurs du tourisme doivent collecter et analyser leurs données, mais elles ne disposent ni de la méthodologie ni des compétences requises.
Intégrer ces récentes méthodes nécessite l’embauche de personnes qualifiées dans le domaine.

De nouvelles filières d’enseignement

Pour satisfaire la demande, de nouveaux enseignements et formations sont en train de voir le jour. Le BTS tourisme a par exemple été réétudié, afin de satisfaire un peu plus les nouveaux besoins, notamment les besoins informatique et multimédia. Pour ce faire, de nombreuses écoles ont vu le jour, à l’exemple de l’EEMI (école européenne des métiers de l’Internet), la Business School of Tourism à La Rochelle et bien plus encore. Ces établissements ont l’avantage d’améliorer en permanence les programmes proposés. Ce qui leur permet d’adapter les programmes enseignés aux besoins évolutifs du domaine du tourisme.
Plusieurs grandes écoles ont également mis sur pied des cursus afin d’inciter les jeunes étudiants à suivre le mouvement du digital en lien avec le secteur du tourisme. On cite notamment l’HEC, l’ESCP et l’ESSEC. En outre, de nombreux profils sont également formés à cette évolution à l’ESCAET (École supérieure de commerce spécialisée Tourisme).

E-learning et e-formations

De nombreux jeunes formés dès leur sortie du secondaire ne sont pas directement qualifiés pour le marché de l’emploi. Pourtant, le marché du tourisme à au plus vite besoin de salariés qualifiés. C’est la raison pour laquelle l’on retrouve de nombreuses formations en ligne. Il existe par ailleurs de nombreux sites Internet spécialisés dans la formation pour l’e-tourisme, à l’exemple d’ID-rezo. On retrouve également un groupe de professionnels qui propose une formation intégrale en ligne axée sur les problèmes de développement économique et touristique.
À travers l’e-learning, les tour-opérateurs voient un moyen de s’installer dans les esprits des agents de voyages à travers des formats courts et simples. L’e-learning est identique aux cours en ligne ouverts à tous (MOOC) et tend à se populariser au fil du temps.
En suivant une formation dans le volet informatique du secteur du tourisme, vous pouvez devenir chef de projet marketing en agence de voyages, ANT (animateur numérique de Territoire) et bien plus encore.