Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

LES DIFFÉRENTES MALADIES ORTHOPÉDIQUES ? : SYMPTÔMES ET TRAITEMENTS

Les pieds ont un rôle très important pour notre santé. Il est indispensable d’en prendre soin. Ils supportent tout le poids de notre corps, permettent de nous déplacer et assurent notre équilibre.

Ils sont aussi complexes que fragiles. Composés de 26 os chacun et d’une multitude d’articulations, de muscles et ligaments, ils sont exposés à des problèmes orthopédiques plus ou moins importants. Cela peut avoir des conséquences graves sur toute lossature du corps. Nous risquons des déséquilibres au niveau des genoux, des hanches et l’ensemble du maintien et de l’équilibre peut être perturbé.

Paradoxalement, nous avons tendance à les « oublier ». Pourquoi ? Certainement parce que nous les voyons moins. Ils sont enfermés l’hiver dans des chaussures et comprimés dans des chaussettes et l’été, ils sont chaussés dans des sandales qui ne tiennent pas la cheville.

VUE D’ENSEMBLE DES DIFFÉRENTES MALADIES ORTHOPÉDIQUES

Il en existe plusieurs malheureusement, plus ou moins longues à traiter. Voici une liste non exhaustive des pathologies les plus fréquentes :

Le syndrome du tunnel tarsien antérieur : une compression d’un nerf situé au niveau du tunnel tarsien (l’équivalent du canal carpien aux poignets) en-dessous de la partie intérieure de la cheville. Cela provoque des douleurs au talon, des engourdissements et picotements. Très désagréable et invalidante, une pose de semelle orthopédique peut soulager la douleur.

 

 

 La maladie de Sever : elle touche les enfants de 7 à 10 ans lors d’une croissance trop rapide ou d’une pratique sportive intense. Elle se traduit par une douleur au talon. Des semelles orthopédiques sont indispensables car elles amortissent l’impact au sol. Cette pathologie disparaît toute seule.

 La fasciite plantaire : une inflammation du fascia plantaire (membrane qui part de l’os du talon jusqu’à la base des orteils). Une douleur sur la plante du pied se fait sentir. Des semelles orthopédiques et le port des talonnettes soulagent cette inflammation.

La maladie de Morton : elle se caractérise par une grosseur autour des nerfs des orteils. Très douloureuse et touchant majoritairement les femmes, elle serait due au port prolongé de chaussures à talons.

 

Les oignons ou l’hallux valgus : une déformation du gros orteil vers l’extérieur. Cette pathologie est due au port de chaussures inadaptées.
Les fractures de fatigue : elles sont provoquées par le port de chaussures qui ne tiennent pas le pied.

 

LE RÔLE INDISPENSABLE DES CHAUSSURES

Dès les premiers pas, il est primordial de chausser bébé avec des souliers qui lui tiennent la cheville, sans qu’ils soient serrés ni trop grands. Vérifiez en appuyant sur l’arrière de la chaussure. Elle ne doit pas plier sous la pression.
En grandissant, la cheville doit toujours être maintenue.

À l’adolescence, le port de semelles orthopédiques est aussi un moyen de prévenir toute pathologie.

Mais il est impératif d’investir dans des chaussures confortables de qualité, et adaptées à votre pointure. N’hésitez pas à changer de modèles en fonction de vos tenues.