Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Quels sont les métiers de l’humanitaire ?

Si vous rêvez d’exercer un métier au service des autres et qui vous fait sentir utile, l’humanitaire est certainement fait pour vous. En effet, ce secteur fait appel à des profils très variés et attire de nombreux candidats voulant s’engager dans les situations d’urgence ou les pays pauvres.

Néanmoins, la bonne volonté et la rigueur de suffit pas, les ONG veulent aujourd’hui des professionnels qualifiés et compétents. Si ce secteur vous attire, découvrez au fil de cet article les différents métiers de l’humanitaire et comment y accéder.

Les différents corps de métier

Aujourd’hui, le secteur de l’humanitaire recrute dans quasiment tous les domaines. Malgré une dominance des deux secteurs clés que sont la santé et l’éducation, les ONG élargissent de plus en plus leurs effectifs afin d’assurer une mission plus globale pour aider les pays en difficultés.

Ainsi, l’humanitaire recrute dans le secteur de la santé afin d’apporter une aide dans les situations d’urgences (famines, conflits) ou encore pour assurer un programme de développement. Différentes professions de ce secteur sont donc présentes dans les ONG : les médecins généralistes ou spécialisés, les infirmiers, les pharmaciens, dentistes, sages-femmes, etc.

L’éducation représente le deuxième secteur le plus demandé dans le cadre d’opération humanitaire et plus précisément de programmes de développement. Les missions dans ce domaine varient de l’enseignement élémentaires (apprendre à lire, les mathématiques, etc.) jusqu’à la formation d’expert (formation agricole, médicale, etc.). Pour se faire, les ONG recrutent donc des professeurs et des animateurs afin de répondre aux différents besoins.

Aujourd’hui, les ONG s’élargissent en recrutant des professions issues d’autres secteurs d’activités comme la construction et l’agriculture afin de répondre aux problématiques essentielles. Dans le cadre de missions humanitaires, des professionnels du transport sont également sollicités afin d’assurer le transport de blessés ou encore de matériel dangereux.

Pour finir, les ONG ont aussi besoin des métiers habituels pour gérer une entreprise. Parmi eux nous retrouvons le secteur des ressources humaines, de la communication, la finance, du management, du droit, etc.

Les formations dans le monde de l’humanitaire

humanitaire

Pour répondre aux besoins de l’humanitaire, diverses formations existent afin de se préparer à ce milieu. Si vous souhaitez construire votre avenir dans l’humanitaire, vous devrez alors suivre une formation initiale pour vous former au milieu qui vous intéresse. Puis, vous pourrez ensuite vous spécialiser dans l’humanitaire via une formation humanitaire. Pour cela, des écoles privées et universités proposent ce type de formation afin d’accéder aux métiers de l’humanitaire. Vous suivrez donc des cours centrés sur la gestion des réfugiés, la stratégie de la représentation d’intérêts, l’adaptation des actions humanitaires en situation de conflit, etc. Chaque école propose plus ou moins de spécialités pour vous préparer aux futures missions, elles peuvent s’étendre à la protection de l’enfance, l’hygiène, la logistique, les ressources humaines, etc.

Les statuts

Le secteur de l’humanitaire comporte communément trois statuts :

  • Volontaire: Ne percevant pas de rémunération, le volontaire a le droit à une indemnité de subsistance. Ils représentent environ 80% des humanitaires.
  • Bénévole: Il s’engage sans la moindre obligation. Ne touchant pas de rémunération, tous les frais sont à sa charge (néanmoins, certaines associations prennent en charge la restauration et l’hébergement).
  • Salarié: Ils perçoivent une rémunération et impliquent généralement un engament à plus long terme. Plusieurs années d’expériences en amont sont souvent demandées (hors missions humanitaires).