Site pédagogique et informatif

Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Comment différencier une maison passive et une maison basse énergie?

Voilà une question qui intéressa certainement les lecteurs qui songent actuellement à bâtir une maison ou à acheter une maison déjà construite. En effet, depuis quelques années et dans le but de lutter contre le changement climatique, différents états ont décidé de pousser les ménages à être propriétaire de la maison la moins énergivore possible. C’est dans ce but que de différentes primes permettent aujourd’hui de rentabiliser les investissements réalisés dans ce sens.

Les différents types de maisons

Une maison basse énergie

Une maison basse énergie

Pour être bien précis dans notre réponse, nous distinguerons essentiellement trois types de maisons en fonction de leurs dépenses énergétiques et de leur isolation :

  • La maison traditionnelle
  • La maison basse énergie
  • La maison passive

La maison traditionnelle

A l’heure actuelle, les ménages qui souhaitent entreprendre la construction de leur maison en Belgique doivent respecter certains critères en matière d’isolation et de consommation énergétique. Au fil des années et depuis la crise énergétique de 1973, la Belgique a réglementé l’isolation des bâtiments, ce qu’on appelle dans le jargon le niveau K d’une habitation. En 1985, les nouvelles constructions devaient avoir un K inférieur à 70, niveau qui est descendu ensuite à 55 en 1996 puis, en 2004 à 45 pour se mettre en accord avec la directive européenne qui surviendra deux ans plus tard. Depuis le 1er janvier 2012, la Région bruxelloise et la Région wallonne imposent une valeur K de maximum 40 pour les nouvelles habitations afin de limiter la consommation d’énergie.

A côté de l’indice K, on trouve l’indice E qui correspond au degré de consommation énergétique du bâtiment. Il est évidemment lié au niveau K et sa norme légale est de 70 pour une maison traditionnelle.

La maison basse énergie

La maison basse énergie est une habitation qui offre moins de déperditions de chaleur que la maison traditionnelle. Ainsi, grâce à des murs, une toiture, un sol et des fenêtres mieux isolés, le K de l’habitation peut diminuer et atteindre 30.

Au niveau de l’indice énergétique E, la maison basse énergie offre un coefficient de maximum 60 et peut être diminué grâce à l’isolation, la ventilation, l’étanchéité à l’air ou encore le type de chauffage de la maison.

La maison passive

Des trois types de maisons qui ont retenu notre attention, la maison passive est celle qui offre les meilleurs indices E et K. En effet, cette maison est très peu énergivore et extrêmement bien isolée, ce qui lui permet d’atteindre un niveau K oscillant entre 10 et 20 et un indice E aux alentours de 30.

En général, les spécialistes de la construction indiquent qu’il est préférable de penser préalablement à l’isolation d’une maison et puis, par après, de penser à investir dans des systèmes qui permettront de diminuer le niveau E comme des panneaux photovoltaïques, des pompes à chaleur, etc.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter un spécialiste dans le domaine : http://www.maisonspatze.be/