Site pédagogique et informatif

Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Qu’est-ce qu’un stage de récupération de points ?

Un stage de récupération de points est un séminaire de deux jours permettant de récupérer jusqu’à 4 points sur son permis suite à une infraction au code de la route.

Ce stage du permis de conduire peut aussi être appelé stage de sensibilisation à la sécurité routière, stage de récupération volontaire ou encore stage pour permis probatoire. Tantôt volontaires ou obligatoires, tous ces stages sont identiques. En revanche, c’est la situation du conducteur qui lui fera rattraper ou non des points permis de conduire.

Quand faire un stage de récupération de points ?

Le stage volontaire de récupération de points s’adresse à tous les conducteurs ayant subit un retrait de points sur leur permis de conduire. Ils en sont généralement informés par une lettre 48, 48M ou 48N, selon la situation, mais peuvent aussi choisir de consulter leur nombre de points restant sur leur permis.

Les conducteurs sous le coup d’un retrait pourront même faire un stage en suspension de permis afin de récupérer jusqu’à 4 points en deux jours de formation.

Dans certaines situations, le stage volontaire de récupération de points permet aussi de sauver son permis. C’est par exemple le cas d’un conducteur dont le total des points est nul. Il peut effectuer un stage de récupération de points avant de recevoir la lettre 48 SI et ainsi récupérer 4 points avant qu’il ne perde totalement son permis de conduire.

Les stages de sensibilisation à la sécurité routière qu’effectuent par obligation les conducteurs confirmés ne permettent pas de récupérer de points. En revanche, il est possible d’effectuer un stage volontaire par la suite afin de rattraper jusqu’à 4 points sur le permis.

Le délai minimum entre deux stages volontaires de récupération de points est d’un an et un jour, si le conducteur souhaite récupérer 4 points, sans jamais dépasser le maximum de 12.

Comment se déroule un stage de récupération de points ?

Un stage de récupération de points est un séminaire organisé par des centres de formation agréés par le ministère de l’intérieur.

Ces formations sont animées par un psychologue et un formateur de moniteurs d’auto-école qui organisent tout le déroulement du stage de récupération de points.

Les stages ont l’obligation légale de compter entre 6 et 20 participants par session de stage. La formation dure 14h, sur deux jours consécutifs, et propose différents ateliers. Elle débute généralement par un tour de table visant à comprendre les raisons de la présence de chacun puis les intervenants prennent la parole pour présenter quelques chiffres de la sécurité routière. Au cours des deux jours de formation, de nombreux sujets et ateliers sont abordés et les participants traitent même des cas réels.

Le déroulement du stage de récupération de points n’inclue pas d’examen final visant à vérifier la bonne assimilation des informations. Il suffit au stagiaire d’être présent durant les 14 heures, sans retard, afin de se voir remettre une attestation de participation au stage.

Un exemplaire similaire est également envoyé à la préfecture par le centre organisateur du stage de récupération de points. Celle –ci prend note et ajoute, informatiquement, les points dans un délai de deux semaines. En revanche, le stagiaire récupère officiellement ses points le lendemain de la fin du stage, à minuit.

Combien coûte un stage de récupération de points pas cher ?

Le prix des stages de récupération de points n’est pas régi par le ministère de l’intérieur mais est fixé par les centres qui les proposent. Comme les billets d’avion ou de train, les prix fluctuent en fonction des dates, du lieu ainsi que du nombre d’inscrits.

Un stage de récupération de points gratuit n’existe pas, néanmoins même s’il ne subsiste pas de formation gratuite, il est tout de même possible de trouver sur Internet un stage de récupération de points pas cher !

En effet, le coût d’un stage de récupération de points varie généralement entre 150 euros et 250 euros. Plusieurs portails Web et sites de centres agrées proposent des stages récupération de points à Melun et sur toute la France à des tarifs variables, ce qui permet de faire jouer la concurrence et de baisser les prix.

Peut-on faire un stage de récupération de points en permis probatoire ?

Oui, le stage en permis probatoire, qu’il soit obligatoire ou volontaire, est le même que celui pour les conducteurs confirmés.

Le conducteur passant à trois points de permis, ou sous cette limite, reçoit automatiquement une lettre 48N l’obligeant à effectuer un stage de récupération de points. A son issue, il récupère 3 points sur son permis et peut se faire rembourser l’amende par le Trésor Public.

En cas de faute grave, un juge peu aussi intimer la participation à un stage de sensibilisation à la sécurité routière à un jeune conducteur mais dans ce cas-là, c’est un stage en peine complémentaire et l’automobiliste ne récupère pas de points.

Dès le retrait d’un point sur son permis, un jeune conducteur peut choisir de participer à un stage de récupération de points. Le stage est le même que les autres automobilistes, il récupèrera jusqu’à 4 points sur son permis à la fin des deux journées de stage.

Pour résumé, un stage recuperation de points c’est …

Récupérer 4 points sur le permis

Le solde du nombre de points sur un permis étant fixé à 12 points, un stage de récupération de points ne permet pas de stocker de points supplémentaires au delà de ce seuil.

Une formation qui dure 14h

Un stage de récupération de points se déroule sur deux jours consécutifs, soit 7h par jour, et propose différents ateliers au cours de cette formation.

Un prix variable

Le coût varie en fonction des dates, du centre de formation et de la localisation. Un stage de récupération de points coûte généralement entre 150€ et 250€.

Cas concrets liés aux stages recuperation de points

Je suis en permis probatoire, j’avais initialement 6 points et je viens d’en perdre un sur mon permis de conduire. Puis-je faire un stage de récupération de points ou est-ce trop tôt ?

Il n’est pas trop tôt pour faire un stage de récupération de points dans votre cas. En revanche, ce stage vous permettra de récupérer un point seulement sur votre permis.

Faites tout de même attention de ne pas être coutumier de la perte de points car lorsque votre capital points sera à 3, vous serez obligé, par la lettre 48N, de participer à nouveau à un stage de récupération de points.

Si les deux stages sont temporellement trop proches – moins d’un an et un jour – vous ne pourrez pas récupérer de points la seconde fois, mais le stage restera obligatoire.

Il ne me restait que 3 points sur le permis de conduire et je viens de me faire verbaliser pour téléphone au volant. Je vais donc perdre 3 points et mon permis ! Comment éviter ça ?

L’invalidation de permis vous guette mais vous pouvez éviter la catastrophe. Cherchez vite sur Internet un stage de récupération de points et ne payez pas l’amende, vous disposez de 45 jours avant qu’elle ne soit majorée. En effet, ce n’est qu’au paiement de l’amende que les points sont débités.

Si vous avez payé l’amende directement au gendarme, il est toujours temps de sauver votre permis. Réservez vite un stage avant de recevoir en recommandé la lettre 48SI. N’ouvrez pas la porte au facteur ou ne la signez pas si elle arrive avant. Faites vite le stage, dès le lendemain vous récupérerez les points et la perte de votre permis sera évitée, tous comme les tracas qui l’accompagnent pour le récupérer : visite médicale et test psychotechnique !