Un site de question réponse

Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Comment faire pour bien préparer son séjour de tourisme médical ?

medecine etranger

Une pratique pas si insolite que ça

Quand vous entendez parler d’un proche ou d’un ami qui est parti se faire soigner ou subir une intervention à l’étranger, vous avez peut-être le réflexe de vous dire qu’il est inconscient. Vous vous dites même certainement qu’ils ne sont que quelques uns, plutôt téméraires, à s’engager dans cette aventure.

Détrompez-vous ! Depuis le début des années 2000, le nombre des voyages médicaux n’a pas cessé de croitre et le marche se chiffre en plusieurs milliards de dollars. Le cadre protecteur des institutions de santé en France renforce sans doute nos préjugés en la matière. Pourtant, des millions de personnes partout dans le monde se décident à quitter leurs foyers et leurs pays pour aller profiter d’un soin parfois à des milliers de kilomètres de chez eux.

Comment organiser son séjour ?

Les personnes dont nous venons de parler ont chacune une motivation bien particulière. Certaines pensent trouver à l’étranger le remède qu’elles n’ont pas chez eux. Certaines sont attirées par le prix. Certaines autres sont rebutées par les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous qui leur sont imposés par les praticiens de leurs pays.Si toutes ces raisons sont légitimes, il n’en demeure pas moins qu’un tel voyage se prépare.

 tourisme medical

Les vérifications indispensables

D’abord, il faut en parler à des proches, en tous les cas à sa famille. On ne part pas subir une intervention loin de chez soi sans avertir quelqu’un même si on a envie de rester discret.

Ensuite, on se renseigne avec soin sur les professionnels concernés sur place. Si en France, la majeure partie des motifs de séjours médicaux à l’étranger concernent la chirurgie esthétique, il s’agit donc de puiser le maximum d’informations sur le chirurgien et la clinique où l’on va se faire opérer.

Recueillir des informations sur le médecin, c’est en priorité valider sa qualification à pratiquer l’intervention. On ne confie la réalisation de sa chirurgie du nez à un professionnel qui n’est qualifié qu’en chirurgie dentaire. De la même manière, on doit s’assurer que l’hospitalisation se fera dans un établissement agrée qui peut justifier de la pratique récurrente du type d’interventions que l’on souhaite réaliser.

Un intermédiaire, pourquoi pas ?

Il ne faut pas avoir d’à priori sur ce qu’on appelle les intermédiaires. Il s’agit le plus souvent de sociétés non médicales mais qui officient depuis longtemps dans le milieu et qui connaissent donc les bons partenaires. Sans leur accorder une confiance aveugle, certaines de ces structures sont bel et bien qualifiées et peuvent être considérées comme de véritables facilitateurs de votre séjour.

En effet, le plus souvent, elles l’organisent de A à Z en vous épargnant des recherches et des actions fastidieuses comme la location d’une voiture ou la réservation d’un hôtel. Les meilleures sont capables de vous offrir des forfaits all inclusive qui comprennent tout autant la partie médicale proprement dite que la partie logistique.

Ce sont des soucis en moins surtout quand on a la certitude d’avoir choisi le bon chirurgien et la bonne clinique. Vous pouvez vous renseigner sur le site suivant : http://www.la-chirurgie-esthetique-tunisie.com