Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Quels critères regarder pour louer un local professionnel ?

Beaucoup d’entreprises qui n’ont pas les moyens ou qui ne préfèrent pas s’acheter un local professionnel optent pour la location. Cependant, il est préférable de considérer certains critères lorsqu’on veut s’engager dans la location d’un local professionnel. Quoi qu’il en soit, ces critères dépendent largement du type de l’activité.

Considérer l’état du local

L’évaluation de l’état du local commercial est très importante avant de le louer. La question est de savoir si le local à louer est déjà adapté à notre activité ou alors s’il est encore nécessaire d’effectuer des travaux. De ce fait, il faut prévoir le coût de l’installation et les délais pour pouvoir commencer son affaire. L’idéal serait d’engager des professionnels pour faire des devis afin de bien chiffrer le coût et le délai de mise à disposition.

local-commercial

Le type de bail

Pour éviter les problèmes de fiscalité, mieux vaut accorder une grande place au type de bail qui nous régit. Logiquement, le type de bail doit être adapté aux activités qui se dérouleront dans le local. Aussi, si les activités sont d’ordre professionnel, il est clair que le type de bail doit également être un « bail professionnel ».

Identifier correctement son ou ses activité(s)

Pour éviter toute confusion avec le propriétaire il faut ainsi bien définir les futures activités qui auront lieu dans le local. Les clauses de bail devront préciser l’accord du propriétaire sur l’usage du local, qui règle quoi ou qui fait les travaux en cas de problème tel que la tuyauterie ou autres. Il est plus sécurisant de signer un bail où le locataire jouit un droit au renouvellement.

Il faut aussi regarder si le local est adapté à la réglementation. Le système électrique doit être aux normes mais ce n’est pas tout. La loi handicap (en savoir plus ici) apporte de nouvelles contraintes. Il est nécessaire de faire les démarches pour une mise en conformité. Le bail peut préciser qui du propriétaire ou du locataire aura à charge ces modifications.