Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

Quelle est la différence entre du café arabica et du café robusta ?

Que ce soit à la maison, au bureau ou au restaurant, il y a toujours un bon endroit et un bon moment pour boire un café. Mais un café n’est pas l’autre et il peut y avoir de grandes différences entre deux cafés. On entend souvent parler de cafés 100% arabica, 100% arabica single-origin ou de cafés composés d’un mix entre arabica et robusta.

Mais, au fond, quelle est la différence entre du café arabica et du café robusta ?

Arabica

Commençons par le plus connu: l’arabica. Il faut tout d’abord savoir que la variété arabica est la plus répandue au monde (approximativement 65% du café produit dans le monde).

Ce café, qui nous vient d’Ethiopie, est plus fragile et plus sensible que son cousin le robusta. En effet, le caféier, l’arbre sur lequel pousse les grains de café, est assez frêle et ne pousse qu’à une certaine altitude (entre 800 et 2000 mètres). En plus d’avoir besoin d’altitude, le caféier arabica a besoin d’une température ambiante entre 14 et 25 degrés ainsi que beaucoup d’ombre et d’humidité.

Pour ce qui est du goût, ce n’est pas sans raison que l’arabica est bien plus cultivé que le robusta: cette variété de café propose beaucoup plus d’arômes en bouche et est un petit peu moins fournie en caféine, ce qui en fait le café préféré des amateurs et passionnés de café. Si, en plus, vous décidez de boire votre café avec une bonne machine à café (à découvrir chez Javry), il n’y aura pas photo avec le robusta !

Au niveau de la forme, les grains d’arabica seront entre verts et jaunes (tandis que le robusta sera plutôt jaune-brun), comme vous pouvez le voir sur l’illustration ci-dessous.

arabica robusta grains

Différence entre des grains d’arabica et des grains de robusta

En ce qui concerne l’origine, l’arbre vient d’Ethiopie, mais c’est au Yemen que ce café a commencé à être consommé comme nous le consommons aujourd’hui. D’ailleurs, le terme arabica fait référence à la péninsule arabique.

Robusta

Le café robusta compose les 35% restants de la production mondiale. Contrairement à l’arabica, il est beaucoup plus costaud et résistant. Tout d’abord, il pousse à une altitude entre 0 et 800 mètres et préfère les températures entre 23 et 30 degrés, plutôt en plein soleil. Ensuite, l’arbre en tant que tel est beaucoup plus gros (jusqu’à une dizaine de mètres!) et résiste à beaucoup plus de maladies ou insectes.  Ces différentes raisons font que ce caféier est beaucoup plus facile à produire et donc beaucoup moins cher.

Cependant, même si le robusta a des avantages, son plus gros inconvénient reste le goût et les arômes des grains de café produits ! En effet, cette variété de café sera généralement plus corsée (il contient plus de caféine) et plus amère que l’arabica tout en dégageant moins d’arômes en bouche. C’est la raison pour laquelle les amateurs de café préfèrent très souvent l’arabica.

Pourquoi continuer à cultiver du café robusta me direz-vous ? Et bien, tout d’abord parce que c’est moins cher (les cafés d’entrée de gamme dans votre supermarché sont certainement 100% robusta) et, aussi, parce que ça permet de faire des mélanges arabica-robusta afin de baisser le prix au kilo tout en gardant de bons arômes.

(source: wikipedia.fr)