Site pédagogique et informatif

Vous avez une question ?

Nous avons la réponse ! Effectuez votre recherche ci-dessous

La vente en viager à Paris, aider les personnes âgées à mieux vivre !

A Paris, la vente en viager est plus importante qu’ailleurs. En effet, alors que ce procédé de vente perd en intérêt, à Paris il subsiste de manière constante. Avec le prix au mètre carré qui s’élève à plus de 9000€, il devient particulièrement difficile d’investir dans cette capitale. Pourtant avec le viager, les possibilités d’investir se multiplient et offre aux nouveaux acquéreurs une nouvelle porte pour devenir propriétaires à Paris. Comme tout le monde le sait, le viager permet d’acheter sur le long terme avec un premier versement, (le bouquet) au moment de la signature et un deuxième sous forme de rentes mensuelles, trimestrielles ou annuelles. De plus, le premier apport n’a pas à être aussi important que pour un achat normal, en règle générale, le bouquet n’est pas très élevé, les vendeurs préférant toucher une rente plus importante afin d’augmenter le niveau de leur quotidien.

Avantage de prix

Avec la vente en viager à Paris spécialement, très souvent la valeur des biens immobiliers est revue à la baisse. En effet, si le contrat de départ est bien négocié, la valeur totale est souvent inférieure à une vente normale. Le fait de pouvoir payer sur le long terme un bien immobilier permet de pouvoir investir dans l’immobilier sans avoir forcément besoin d’y habiter. Car avec le viager, il existe deux formes de négociation, le viager libre ou le viager occupé. L’occupé permet aux vendeurs (crédirentiers) de continuer à habiter dans le logement jusqu’à la fin de leur vie, et avec le viager libre, ils ne l’occupent pas mais touchent malgré tout tous les mois, trimestres ou années une rente qui leur permet alors de pouvoir s’offrir la possibilité d’aller dans une maison de retraite ou une maison médicalisée si besoin.

Avantages de vie

Grâce aux viagers, les débirentiers peuvent s’assurer des rentrées d’argent pour leur retraite et ainsi espérer pouvoir jusqu’à la fin de leur vie avoir un toit sur la tête. Et s’ils sont plusieurs à signer (en général un couple) ils s’assurent également que leur moitié pourra également bénéficier d’un logement sans avoir à être mise à la porte. Ainsi, la sérénité de « l’après » le départ de l’un est assurée. En parallèle, lorsque les débirentiers touchent le bouquet, ils peuvent espérer pouvoir améliorer leur lieu de vie en l’aménageant de manière à se faciliter le quotidien, mais ils peuvent aussi s’offrir la possibilité de voyager, de découvrir de nouvelles choses et pourquoi pas, d’aider leur descendance.

Avantages renforcés avec le viager mutualisé

Pourtant, le viager a perdu en considération depuis quelques années. Avec l’allongement de l’espérance de vie d’un côté et l’augmentation du niveau de vie de l’autre, les acquéreurs se font de plus en plus rares et les vendeurs n’osent pas se lancer de peur de ne pas garantir la solvabilité des débirentiers à long terme. C’est pourquoi le viager mutualisé est né. Même technique que le viager de gré à gré mais pas les mêmes acquéreurs. Ici, il s’agit de vendre à un fonds d’investissements et non plus un particulier. Et nouvel avantage, il pourra payer l’intégralité de la somme du bouquet et des rentes en une seule fois, ce qui retire les doutes de solvabilité.